0
Articles

La levure alimentaire…celle qui ne lève pas!

Qu’on l’appelle “levure alimentaire”, “levure nutritionnelle” ou en Europe “levure maltée“, il n’en reste pas moins que celle-ci représente la même et unique chose. Dans beaucoup de recettes véganes, végétaliennes et végétariennes, nous retrouvons la levure alimentaire et, parce que c’est une question qui m’est fréquemment posée, j’ai décidé de démystifier celle-ci.

  1. Non, la levure alimentaire n’est pas une levure qui donne du volume.
  2. Non ce n’est pas de la levure chimique (qui sert plutôt à faire des pâtisseries tels que des biscuits, muffins, gâteaux, etc.).
  3. Non, ce n’est pas de la levure sèche active (levure à pain).

La levure alimentaire est donc une levure inactive et elle provient d’un champignon de culture qui après sa récolte sera lavé, essoré, déshydraté et pasteurisé, puis empaqueté. Elle se présente sous forme de flocons secs (ou en poudre), jaunes et ajoute une saveur “umami” à nos plats. On aime passionnément (ou pas du tout!) celle-ci pour son petit goût léger de noisettes grillées et pour sa saveur rappelant le fromage. Celle-ci rehausse le goût de chaque plat dans laquelle on l’ajoutera, elle est riche en protéines, vitamines et minéraux de tout genre (essentiellement en vitamine B, B6 et B12).

On peut saupoudrer celle-ci sur nos plats pour remplacer le fromage (par ex. une lasagne ou un gratin), sur une salade, un potage, un plat de pâtes (en remplacement du parmesan), mélangez la à de la chapelure panko (c’est divin!)  sans oublier que c’est absolument délicieux ajouté sur du pop corn maison! Afin de conserver le plus de nutriments possible, il est recommandé d’ajouter celle-ci juste avant de servir le plat.

Conserver-la dans un récipient hermétique, dans un endroit frais, sec, à l’abri de la lumière (ex. votre garde-manger) et à température ambiante pour plusieurs mois. Vous avez de la difficulté à la trouver? Sachez qu’elle se vend sans soucis dans la majorité des épiceries section bio/végé, dans les magasins d’alimentation naturels ou encore en dans les magasins en vrac.

Vous verrez que dans la majorité de mes recettes, je l’utilise. Sachez que si je n’ajoute qu’une seule cuillère à soupe, vous pouvez l’omettre. Cependant, si la quantité deviens plus importante (au delà de 2 c. à soupe), il serait préférable de l’ajouter pour vraiment obtenir le goût de la recette recherchée.

J’apprécie l’utiliser dans mon faux bouillon de “poulet” maison, dans mes sauces style “alfredo”ou rosée, dans mes potages (par ex. brocoli et “fromage”), dans ma sauce à “nachos ou encore saupoudré sur une pizza. Ne soyez donc pas surpris si vous la voyez énormément sur mon site web dans majoritairement toutes les recettes, j’en suis une grande fanatique!

Bonne découverte!

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire :

    Pin It on Pinterest

    Share This